Si vous avez décidé de rejoindre les millions d’internautes qui utilisent un VPN, forcément il vous faut un fournisseur. Mais lequel ? On vous... Notre avis sur Hola VPN : faut-il faire confiance à ce VPN Peer-to-Peer gratuit ?

Si vous avez décidé de rejoindre les millions d’internautes qui utilisent un VPN, forcément il vous faut un fournisseur. Mais lequel ? On vous a peut-être recommandé Hola VPN et avant de l’installer, vous écumez les avis du net en quête d’informations. Vous faîtes bien, car chez les fournisseurs VPN, on trouve de tout !
Certains sont réglos mais payants (et parfois assez chers). D’autres sont gratuits, mais leur politique de confidentialité est (plus que) douteuse. Et puis quelques-uns (rares) proposent un bon compromis. Est-ce le cas de Hola VPN ? Pour le savoir, je vous invite à poursuivre votre lecture.

Si vous n’êtes pas sûre de bien comprendre le fonctionnement d’un VPN ou les avantages d’une connexion VPN. N’hésitez pas à cliquer sur nos liens qui vous redirigeront vers nos articles explicatifs !

Qui se cache derrière Hola VPN ?

Hola VPN n’est pas un fournisseur comme les autres. Vous avez peut-être entendu dire qu’il s’agit d’un VPN qui fonctionne en Peer-to-Peer. Alors, première question : qu’est-ce que ça veut dire ? Et puis, si vous avez l’âme d’un enquêteur, vous êtes peut-être tombé sur plusieurs articles qui traitent du scandale de 2015 où Hola VPN était impliqué dans une affaire d’attaque DDoS. Bref, tout cela mérite quelques éclaircissements !

Avis Hola VPN

Hola VPN : présentation.

Ce fournisseur VPN est installé en Israël et existe depuis 2012. On peut dire qu’il s’agit d’un chevronné. Même si cette technologie ne date pas d’hier, son marché, lui, est relativement récent. Et puis il faut dire que Hola VPN compte tout de même plus de 200 millions d’utilisateurs dans le monde. Donc on est loin d’avoir à faire à un petit fournisseur.

D’ailleurs ses fondateurs : Derry Shribman et Ofer Vilenski n’en sont pas à leur première affaire ! Ils ont d’abord fondé Jungo Software Technologies en 1998. Une « petite » entreprise de logiciels rachetée par Cisco Système en 2012. Cette même année ils créent Hola VPN, et puis trois ans plus tard ils fondent Luminati. Un proxy payant qui fonctionne également en P2P, dont le service est évalué à 5 étoiles et demies sur Trustpilot.

Bon, notre avis au sujet de Hola VPN commence plutôt bien. Toute cette expérience, c’est quand même un gage de confiance.

Un VPN collaboratif : comment ça fonctionne ?

Comme je vous le disais un peu plus tôt, Hola VPN n’est pas un fournisseur comme les autres. C’est le premier VPN au monde qui fonctionne en P2P. Concrètement, cela signifie que le serveur, c’est vous. J’explique.

Normalement, un fournisseur VPN achète (ou loue) des serveurs un peu partout dans le monde pour permettre à leurs utilisateurs de s’y connecter. Plus ils ont de serveurs à vous proposer et plus vous pourrez changer de localisation et donc accéder à un contenu illimité. Et puis le nombre de serveur détermine aussi la vitesse de connexion. Mais comme vous-vous en doutez, ces ressources coûtent beaucoup d’argent.

Pour la p’tite info …

Les fournisseurs gratuits ont généralement du mal à proposé plus de 5 serveurs. Alors que les payants côtoient les 5 milliers.

Désireux d’offrir un service gratuit. Sans courir à la ruine. Et de bonne qualité. Hola VPN a trouvé l’astuce en utilisant le fonctionnement du réseau collaboratif, le P2P. Comme pour le partage de fichiers, vous collaborez avec un peu de bande passante en échange de celle d’un utilisateur basé en Allemagne par exemple. Comme ça, c’est gratuit et comme il y a plus de 200 millions d’utilisateurs, et bien il y a potentiellement plus de 200 millions de localisations possibles !

Alors, normalement, vous ne vous en rendrez même pas compte puisque Hola explique qu’ils ne prendront de votre bande passante que lorsque votre machine est en veille. Selon ce qu’ils expliquent sur le site : lorsque aucune activité clavier et souris n’est détectée et que l’ordinateur est branché sur un réseau électrique. Par contre, ne me demandez pas comment ils détectent un ordinateur en veille …

Ils sont rusés chez Hola VPN. D’ailleurs, vous n’imaginez pas à quel point. Car l’astuce ne s’arrête pas là. Je vous fais patienter un saut de ligne, la suite dans le prochain paragraphe.

Les scandales de Hola VPN.

Rappelez-vous, en début d’article je vous disais que les fondateurs de Hola VPN ont également crée Luminati. Qui, lorsqu’on y regarde bien, propose grosso modo la même chose que Hola VPN. Et qui fût lancé à peine 3 ans après la création du VPN. Puis revendue à EMK (un investisseur du Royaume Unis) à plusieurs milliards de dollars, en 2017. Coïncidence ?

Comme vous-vous en doutez, la réponse est non. En effet il s’avère que Hola VPN revend la bande passante de ces utilisateurs à Luminati qui revend à son tour la bande passante via son service de proxy. Quand je vous disais que chez Hola VPN ils sont rusés …Forcément, cela a fait un gros scandale. On vous propose un service gratuit mais en réalité on fait de l’argent sur votre dos ! Ceci dit, tout est dit sur le site. Alors, oui, il faut aller chercher dans la FAQ qui est en anglais. Mais bon, c’est un détail…

Et comme si ce n’était pas suffisant, en 2015 éclate un autre scandale. Un peu plus grave cette fois ci puisque Hola VPN est impliqué dans une affaire d’attaque DDoS envers le forum 8Chan. Et oui, comme Hola VPN a crée un énorme réseau en P2P, il peut parfaitement être détourné en réseau d’ordinateurs zombies !

Donc voilà, on avait plutôt bien commencé notre avis, mais là, il faut dire que Hola VPN perd plusieurs points.

Hola VPN avis : formule gratuite et abonnements.

Faut-il blâmer Hola VPN d’avoir trouvé une bonne astuce pour faire des bénéfices ? Quelle est la responsabilité de l’entreprise dans l’attaque DDoS ? Je vous laisse le soin de vous forger une opinion. Pour l’heure, nous allons aborder un aspect un peu plus concret de cet avis au sujet de Hola VPN, à savoir : ses offres.

Hola Vpn : que faut-il en penser ?

Hola VPN Free.

Vous le savez, Hola VPN propose une formule gratuite. Moyennant un bout de bande passante qu’elle revendra ensuite, certes, mais gratuite quand même. Pour en profiter, c’est tout simple, il vous suffit de télécharger soit l’extension de votre navigateur préféré (Chrome, Firefox ou Opéra) soit directement sur votre machine, que ce soit un PC ou un Mac. On vous demandera une adresse mail et quelques infos, rien de bien long. L’installation est simple, rapide et efficace. On aurait pu parler de Hola VPN dans notre classement de la meilleure extension gratuite pour Chrome d’ailleurs …

Bref. Avec VPN Free, vous pourrez :

  • Profiter de contenu libéré en streaming. Mais en SD.
  • La bande passante sera limitée. C’est à dire que vous ne pourrez pas laisser votre VPN connecté en permanence.
  • Vous aurez accès à 50 locations.
  • Et vous pourrez télécharger Hola VPN gratuitement sur 3 appareils.

Pour une formule gratuite, disons que c’est correcte. Si vous regardez un peu ce que fait la concurrence, vous trouverez à peu près les mêmes restrictions, notamment au niveau de la bande passante. Par contre 50 locations, c’est pas mal du tout ! Même si ce serait pas mal de savoir où, information que je n’ai pas pu trouver…

Hola VPN Plus.

Comme beaucoup de VPN, Hola VPN propose également une formule payante. Son principal avantage étant que vous ne servirez pas de serveur aux autres utilisateurs ! Et puis bien sûre les prestations sont de meilleure qualité :

  • Le contenu en streaming libéré sera en HD.
  • La bande passante n’est pas limitée.
  • Vous pourrez accéder à 200 localisation. Partout sur la planète.
  • Avec un abonnement, vous pourrez profiter de Hola VPN sur 10 appareils. De quoi en faire profiter toute la famille ou vos amis.

Côté tarif, Hola VPN reste dans la moyenne. Si vous choisissez la formule qui vous engage sur 3 ans, vous ne payerez que $2,99 /mois. Si vous êtes plus frileux et que vous ne vous engagez que sur 1 an alors le tarif mensuel passe à $6,99. Et puis pour essayer Hola VPN pendant un mois, il faudra tout de même débourser $11,95.

Bon, pas d’essai gratuit sans carte pour ce VPN, mais par contre, une garantie satisfait ou remboursé de 30 jours. Ce qui est mieux que rien !

Hola VPN avis : ce qu’il faut savoir avoir de l’installer ou de l’acheter !

Côté localisation, on peut dire que Hola VPN fait ce qu’il faut. Enfin, vous faîtes ce qu’il faut, si on prend en compte qu’il s’agit d’un réseau P2P … Quoi qu’il en soit, il semblerait que vous n’aurez pas de problèmes à contourner les censures géographiques. Mais avant de vous réjouir et de cliquer sur installer, lisez la suite de cet avis au sujet de Hola VPN car il y a plusieurs éléments qui pèchent un peu …

Faut-il acheter HolaVPN ?

Votre trafic n’est pas chiffré.

Ceux d’entre vous qui cherchent un VPN pour profiter d’une connexion sécurisée auront certainement été interpellé : je n’ai toujours pas parlé de chiffrage, de cryptage ou d’encodage. Ce n’est pas un oublie, c’est juste que Hola VPN n’utilise aucun protocole de chiffrage pour sécuriser votre flux de données. D’ailleurs, il n’y a pas non plus de tunneling. Ce qui est embêtant pour un VPN, non ?

Concrètement, et bien le VPN de Hola n’offre rien de plus qu’un simple proxy. Et tous les avantages du VPN vous passent sous le nez. Vous ne pourrez donc pas vous connecter tranquillement sur un réseau wifi public. Ni télécharger vos fichiers torrent protégés par des droits d’auteurs (bon, de toute façon c’est illégal). Ni même vous balader sur le net, à l’abri des hackers.

Si malgré tout vous souhaitez tout de même installer Hola VPN, assurez que votre antivirus soit à jour

Il n’y a pas de kill switch.

Pour en revenir à l’aspect sécurité. Hola VPN ne propose aucun chiffrage des données et aucune autre mesure de protection. Pas de kill switch, pas de split-tunneling, ni d’anti-fuite DNS. En gros, vous n’êtes protégé contre absolument rien et n’importe qui peut pirater votre machine ou savoir quels sites vous consultez.

Si vous cherchez un VPN qui protège vraiment vos données, j’en profite pour vous recommander : notre avis au sujet de Vyper VPN Un petit VPN venu de Suisse pas mal du tout. Et puis sinon vous pouvez allez jeter un oeil du côté des VPN les plus populaires et lire : notre avis au sujet de Express VPN et ce qu’on pense de Cyberghost. Ils sont tous deux recommandables.

 

Hola VPN avis : avantages, inconvénients et bilan.

Bon, notre avis au sujet de Hola VPN touche à sa fin. Et comme vous-vous en doutez, ce n’est pas un fournisseur très recommandable. Le principe de VPN collaboratif, pourquoi pas, mais il faudrait pouvoir chiffrer les données et protéger les connexions des utilisateurs. Pouvoir se connecter à l’autre bout du monde sans bouger de chez soit, oui. Mais un proxy peut le faire, sans vous prendre de bande passante pour la revendre.

Comme votre flux de données n’est pas chiffré, vous ne pourrez certainement pas profiter de l’ensemble des avantages des VPNs. C’est à dire que votre connexion n’est pas plus protégée que celle d’un autre utilisateur. Par exemple il n’y a aucun intérêt à utiliser votre VPN lorsque vous-vous connectez sur un réseau public puisque vous n’êtes pas protégé. Si vous faîtes des transactions bancaires, même chose. Ou si vous envoyez des fichiers ou des mails sensibles. Bref, il y a très peu d’intérêt à installer ce VPN.

Notre avis pour Hola VPN : défavorable.

Ce VPN est gratuit, mais il ne fera rien de plus qu’un proxy. Sa version payante ne vaut pas le coup car elle ne vous fournit aucune protection supplémentaire. Vous trouverez bien mieux chez les concurrents pour le même prix, voir moins cher. Vous pouvez par exemple lire notre avis au sujet de NordVPN.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *