Comme vous le savez sans doute, votre adresse IP est une petite mine d’informations ! En effet, elle donne des renseignements assez précis sur... Faire un test de votre adresse IP pour une connexion plus sûre

Comme vous le savez sans doute, votre adresse IP est une petite mine d’informations ! En effet, elle donne des renseignements assez précis sur votre localisation : ville, code postal, région et pays. Mais aussi sur les sites web que vous visitez, les requêtes que vous effectuez, les fichiers que vous téléchargez peut-être en torrent et tout un tas d’autres données.

comment faire un test adresse IP

Pour éviter cela, beaucoup d’internautes choisissent de masquer leur IP. Certains ont recours à un simple proxy, tandis que d’autres utilisent une solution plus complète comme le VPN. Malheureusement, quelle que soit le dispositif que vous utilisez, il peut toujours y avoir des bugs. Il est donc nécessaire de faire un test d’adresse IP régulièrement. Dans cet article, nous allons voir pourquoi c’est important et surtout, comment procéder.

Qu’est-ce qu’une adresse IP ?

Avant de passer au test d’adresse IP, rappelons brièvement de quoi il s’agit. Une adresse IP est littéralement l’Internet Protocol et c’est la base du bon fonctionnement du réseau. Sans adresse IP, il est tout bonnement impossible de se connecter à internet. Ce serait un peu comme prétendre recevoir du courrier alors que vous n’avez pas d’adresse. Même en vivant en plein centre-ville et en ayant une belle boîte aux lettres, vous pourriez attendre longtemps avant de voir le facteur s’arrêter chez vous.

Comme vous l’aurez compris, absolument tous les appareils connectés au réseau ont une adresse IP. C’est ce qui leur permet de communiquer entre eux. Concrètement, une adresse IP est une suite de 32 chiffres binaires représentée en notation décimale de 4 numéros compris entre 0 et 255, séparés par un point. Par exemple : 25.36.254.1.

Ce type d’adresse IP est appelé IPv4 et il en existe environ 4 milliards. Cela signifie que près de 4 milliards d’appareils peuvent être connectés en simultanés dans le monde. C’est beaucoup, mais cela tend à ne pas être suffisant. Du coup pour palier ce manque, dès 1995 l’adresse IPv6 a été crée. Elle utilise non pas 32 bits mais 128 bits. Ce qui porte le numéro d’adresse IP à 340 282 366 920 938 463 463 374 607 431 768 211 456 possibilités. Une légère différence donc ! Toutefois la plupart des adresses IP utilisées aujourd’hui sont encore de type IPv4.

A quoi ça sert ?

Une adresse IP, c’est donc une sorte d’identification qui prend la forme d’une suite de numéros. Mais quel est son rôle ? Pour le comprendre, il faut savoir que sur internet, tout n’est que suite de numéros. Les sites que vous visitez ont effectivement eux aussi leur propre adresse IP. Mais comme les mots sont plus parlants pour nous, tout est codifié avec ce que l’on appelle : des noms de domaine.

Du coup, pour faire le lien entre adresse IP et nom de domaine, on a besoin d’une sorte de grand répertoire, que l’on appelle : un serveur DNS. Chaque fois que vous tapez une requête, vos données voyagent jusque vers ce serveur DNS, cherchent la traduction en language numérique, et se rend à l’adresse voulu.

Il existe un certain nombre de serveurs DNS à travers le monde, celui où votre machine se rend est celui de votre fournisseur d’accès internet (=FAI) qui, par la même occasion, vous attribue une adresse IP.

VPN et adresse IP : vérifiez votre connexion sécurisée !

Vous l’aurez compris, pour naviguer sur internet, vous avez besoin d’une adresse IP. Mais pourquoi certains internautes décident de masquer leur IP réelle ? Quel est le lien avec la sécurité ? Pour le savoir, il faut comprendre pourquoi des dispositifs de protection comme le VPN ont vu le jour.

Comment connaître son IP ?

Quel est le rôle de l’adresse IP dans une connexion VPN ?

Si vous-vous intéressez à la sécurité sur internet et si vous souhaitez surfer anonymement, alors vous avez forcément entendu parler du VPN. Si ce n’est pas le cas, je vous recommande de vous rapporter à la définition du VPN. Concrètement, il s’agit de la manière la plus sûre d’utiliser le réseau internet. Et pour fournir ce niveau de protection, le VPN va, entre autre, vous permettre de masquer votre adresse IP.

Pour ce faire, il va tout simplement vous fournir l’accès à ces propres serveurs DNS, ce qui revient à vous fournir une nouvelle adresse IP. Selon la qualité du VPN, vous aurez le choix entre plus ou moins de serveurs. Certains détiennent plus de 5000 serveurs DNS répartis dans le monde. Alors que d’autres, à peine une dizaine.

La connexion VPN présentent de nombreux avantages, entre autre grâce au fait qu’elle permette de changer d’IP à votre guise. En effet, très concrètement, masquer votre IP vous permet :

  • Eviter que votre FAI puisse collecter vos données personnelles via votre activité sur la toile.
  • Surfer sur internet sans laisser de traces. Les sites que vous visitez ne savent pas qui vous êtes.
  • Accéder aux contenus censurés de la zone géographique de votre choix.

Faire un test d’adresse IP vous permet donc d’être sûr que votre identité n’est pas compromise. Mais au faite, pourquoi le serait-elle ? C’est ce que nous allons tout de suite clarifier.

Qu’est-ce qu’une fuite de DNS ?

Si vous utilisez un proxy pour masquer votre adresse IP, mieux vaut réaliser un test de manière très régulière. En effet, à la différence du VPN, le proxy ne chiffre pas vos données. Vous êtes donc beaucoup plus vulnérable et les chances pour que votre IP réelle soit dévoilée sont importantes. Toutefois, même si vous utilisez un dispositif très sophistiqué comme le VPN, vous n’êtes pas à l’abri de failles.

Ces failles sont appelées « fuites de DNS » et concrètement, elles ont lieu dans deux cas de figure :

  1. Votre appareil fait circuler vos données en dehors du tunnel de sécurité établit par votre VPN.
  2. Vos données circulent bien dans le tunnel sécurisé de votre VPN, mais elles se rendent vers un serveur DNS tiers.

Dans ces deux cas, votre identité réelle est exposée et n’importe qui peut accéder à vos données personnelles. Le risque de fuites DNS est amoindrit lorsque vous procurez de vous fournir un VPN payant, qui s’installera automatiquement et correctement sur votre machine. En revanche si vous optez pour un VPN gratuit que vous allez configurer manuellement, alors ce risque est plus important. Ces fuites peuvent également arriver lorsque vous êtes victimes d’une cyber attaque, alors que vous êtes connecté sur un réseau wifi public par exemple.

Certains VPN intègrent un contrôle de fuites DNS systématique. Dans ce cas si une faille est détectée, alors un bouton kill-switch coupera automatiquement tout flux de données. Sinon, il faudra réaliser un test d’adresse IP de manière régulière.

Comment faire le test de son adresse IP ?

Pour faire un test d’adresse IP, c’est très simple. Il existe tout un tas de sites internet qui vous donne ce renseignement. Par exemple il y a mon-ip.com ou encore hostip.com. Rendez-vous sur l’une de ces pages et vous verrez votre IP s’afficher automatiquement.

Généralement votre localisation et le nom de votre fournisseur d’accès internet apparaîtront également. Si votre VPN fonctionne correctement, alors le site en question devrait détecter l’adresse IP du serveur que vous avez sélectionné. Si ce serveur est hébergé en Allemagne, alors votre position virtuelle devrait s’y trouver également.

Dans le cas où le site détecte votre IP réelle, alors cela veut dire que votre identité est exposée. Revoyez la configuration de votre VPN ou de votre proxy.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *