Si vous-vous intéressez aux différents moyens qui existent pour améliorer votre expérience sur internet, alors vous avez sans aucun doute entendu parler des VPN... VPN ou Seedbox : laquelle de ses deux solutions sécurité choisir ?

Si vous-vous intéressez aux différents moyens qui existent pour améliorer votre expérience sur internet, alors vous avez sans aucun doute entendu parler des VPN et des Seedbox. Bien qu’ils soient souvent comparés, ces deux solutions ne poursuivent pas les mêmes objectifs. Pour que vous puissiez choisir en toute connaissance de cause, voici un article qui explique en détails leur fonctionnement. Selon votre besoin, vous serez ainsi en mesure de savoir si opter pour un VPN ou pour une Seedbox.

Le VPN : qu’est-ce que c’est ?

Afin de savoir lequel de ces deux options, VPN ou Seedbox, vous convient le mieux, nous allons commencer par définir le VPN. Comme vous le savez sans doute, il s’agit d’un acronyme : Virtual Private Network. Ou réseau virtuel privé dans la langue de Molière. Ceci étant dit, je pense que beaucoup d’entre vous ne sont pas vraiment avancés ! Voyons donc dans les détails.

VPN ou Seedbox

Les personnes qui utilisent un VPN poursuivent généralement deux objectifs. D’abord celui de protéger leur données personnelles. Ensuite celui de pouvoir profiter plus librement d’internet. Pour que cela soit possible, il n’y a qu’une possibilité : surfer de manière anonyme. Et c’est justement ce que le VPN propose.

En d’autres termes, grâce à votre connexion VPN, vous êtes complètement invisible. Vous pourrez ainsi visiter un site web sans que celui puisse vous identifier et collecter vos informations. Vous échappez donc aux spams, aux publicités et aux traçeurs. Il vous protège également des différentes cybermenaces, ce qui vous permet de vous connecter sur n’importe quel réseau non-sécurisé. Comme par exemple celui de l’aéroport ou de votre café préféré.

Et puis comme je vous le disais, le VPN offre un peu plus que l’anonymat. Il vous offre la possibilité d’être n’importe où. En effet les VPN offrent l’accès à des centaines, voir des milliers de serveurs répartis dans le monde. Certains se servent de cet avantage pour contourner les censures géographiques et accéder aux contenus bloqués des plateformes de VOD. D’autres pour comparer les tarifs en fonction du lieu d’achat pendant leur shopping en ligne.

Bref, les applications du VPN sont nombreuses et il n’est pas difficile de comprendre pourquoi ils sont si populaires. Mais n’allons pas trop vite en besogne, la question VPN ou Seedbox reste entière.

La Seedbox : c’est quoi ?

Les Seedbox sont moins connues que les VPN car leur application est plus spécifique. En effet elles intéressent généralement les personnes qui téléchargent en P2P. Ou qui aiment avoir un Cloud bien organisé. Comme vous allez tout de suite le voir, elles offrent de nombreux avantages à ce sujet.

VPN ou Seedbox : que choisir pour le P2P ?

La Seedbox est un serveur dédié à très haut débit sur lequel est généralement installé un client BitTorent. Concrètement, il s’agit ici de sous-traiter, ou de délocaliser votre téléchargement.

Prenons un exemple. Admettons que vous souhaitiez télécharger Ubuntu (qui est un logiciel libre et donc son téléchargement gratuit est légal) en P2P. Vous allez vous rendre sur votre annuaire de fichiers .torrent, copier le lien et le coller dans utorrent ou bittorent. A partir de là, Ubuntu se téléchargera plus ou moins rapidement, selon votre connexion internet. Un fois cela fait, Ubuntu apparaît sur le disque dur de votre machine.

Avec une Seedbox, c’est un peu différent. Vous copiez le lien de la même page de fichiers .torrent, sauf que vous-vous rendez sur la page de votre Seedbox (car non, la Seedbox n’est pas une boîte). Vous collez donc le lien et là, magie : Ubuntu se télécharge de manière presque instantanée dans l’espace de stockage de la Seedbox que vous aurez achetée. Certaines Seedbox propose des vitesses de 10 Gb /s donc je n’exagère pas quand je dis que vous téléchargerez Ubuntu en quelques secondes.

A  partir de ce moment là, vous avez trois options pour récupérer votre fichier. Soit vous le téléchargez en directe. Soit vous le rapatriez en FTP avec Fileziller. Ou bien vous le streamez, dans le cas où il s’agisse d’un film ou d’une musique. L’avantage de cette dernière option, c’est que vous ne télécharger pas le fichier sur votre machine. Ce qui vous permet de profiter de votre contenu de manière instantanée.

Télécharger en Torrent : VPN ou Seedbox ?

Vous l’aurez certainement compris, les utilisateurs qui hésitent entre un VPN ou une Seedbox sont friands du téléchargement en P2P. Comme nous allons tout de suite le voir, selon vos priorités, l’un ou l’autre sera plus adapté. Voyons tout de suite.

Anonymat : VPN ou Seedbox ? Match nul.

S’il y a bien une chose en commun qu’ont le VPN et la Seedbox, c’est qu’ils vous protègent tous les deux d’Hadopi. Du moins en théorie.

Attention !

Que vous utilisiez un VPN ou une Seedbox pour contourner Hadopi, il n’en reste pas moins qu’il s’agit d’un comportement illégal. Vous-vous exposez donc à la suppression de votre connexion internet pendant un an, plusieurs milliers d’euros d’amande et 2 ans de prison.

Quoi qu’il en soit, il faut savoir que ni l’une ni l’autre ne vous assure un anonymat à 100%. En effet il arrive que les fournisseurs VPN stockent et partagent les informations de leurs clients. Hadopi pourrait donc facilement s’emparer de vos historiques de connexion et savoir que vous utilisez .torrent pour télécharger des fichiers illégaux. Dans le cas de la Seedbox, même chose : certains fournisseurs de Seedbox stockent et partagent éventuellement vos données.

Si vous souhaitez en savoir plus, je vous invite vivement à consulter nos deux articles sur le sujet : VPN et Hadopi : quels risques ?  ainsi que Seedbox et Hadopi : est-ce une solution vraiment fiable ? 

Protection : le VPN, sans hésitation.

Comme vous le savez certainement, lorsque l’on télécharge en pair à pair, le risque de cyberattaque est accru. Même les meilleurs annuaires de fichiers torrent ont ce problème. Ce sont de véritables nids à virus ! Du coup, il est important que votre machine soit correctement protégée.

En ce sens, le VPN a l’avantage sur la Seedbox car il permet de protéger votre flux de données. Comme je vous l’expliquais un peu plus haut, la connexion VPN rend invisible aux yeux des utilisateurs mal-intentionnés. Donc, si vous ne disposez pas d’un bon antivirus, je ne saurais que trop vous conseiller d’opter pour le VPN plutôt que pour la Seedbox. D’ailleurs, ce n’est pas pour rien si certains fournisseurs Seedbox vous proposent un VPN intégré !

Par ailleurs certains VPN sont équipés d’une fonction kill-switch ainsi que d’une protection anti-fuite de DNS. C’est la garantie que vous serez protégé, quoi qu’il arrive, même en cas de faille.

Ratio : la Seedbox gagne haut la main.

Ceux qui ont l’habitude de télécharger en P2P le savent : le ratio partage/téléchargement est très important. En effet, plus vous partagez et plus vous pouvez télécharger. La Seedbox, entre le fait qu’elle soit connectée en permanence au client et celui qu’elle offre des vitesses ahurissantes vous permet d’obtenir de très bons ratios, sans efforts. Un bon point donc en faveur de la Seedbox. De son côté le VPN ne fait pas du tout la différence. C’est donc à vous de voir si le ratio est un critère important à vos yeux.

Vitesse de téléchargement : la Seedbox est plus rapide.

Certains d’entre vous penseront peut-être que le ratio n’est pas si important que ça, notamment si vous utilisez peu le P2P. En revanche, ce qui l’est : c’est la vitesse de téléchargement. Le VPN n’y pourra pas grand chose. S’il est de mauvaise qualité, il risque même de vous ralentir.

Pourvoir télécharger n’importe quel fichier de manière presque instantanée, voici un luxe que seule la Seedbox peut vous offrir. Comme je vous l’expliquais, avec une seedbox le téléchargement se fait, non pas sur votre machine avec votre vitesse de connexion, mais depuis le serveur auquel vous êtes connecté.

Bien sûr, si vous souhaitez rapatrier vos fichier sur votre machine, alors vous devrez de nouveau vous soumettre à la vitesse de votre connexion.

Stockage : VPN ou Seedbox ? Match nul.

Dernier critère que l’on va prendre en compte pour choisir le VPN ou la Seedbox : la capacité de stockage. Il faut savoir que lorsque vous acheter le service d’une Seedbox, vous payer en fonction de la capacité de stockage de celle-ci. En ce sens, vous serez limité. Mais rien ne vous empêche de vider cet espace en rapatriant vos fichiers vers votre machine et si besoin, sur un disque dur externe. A moins que vous ne téléchargiez plus d’1 To en simultané, je pense que vous aurez de quoi faire avant d’atteindre la capacité maximale !

En ce qui concerne le VPN, pareil ,vous pouvez passer les fichier depuis votre ordinateur vers un disque dur externe. De ce côté là disons qu’entre VPN ou Seedbox, il y a un beau match nul.

VPN ou Seedbox : que choisir ?

Cet article touche finalement à sa fin et il est temps de départager nos deux prétendants. Qui du VPN ou de la Seedbox devriez-vous choisir ?

Quel est le meilleur VPN ou Seedbox ?

Je vous le dirais ainsi : si ce qui vous intéresse est le téléchargement P2P alors la Seedbox est plus adaptée puisqu’elle est faite pour cela. Certes, le tarif est généralement plus élevé, mais le fait que vos fichiers soient hébergés sur un serveur externe est vraiment un plus.

En revanche, si vous cherchez un moyen simple et sûr de protéger votre connexion internet, quel que soit l’utilisation que vous en faîtes, optez pour le VPN. Cette solution est beaucoup plus complète, le niveau de sécurité généralement plus élevé et surtout : ils sont moins chers ! D’ailleurs, vous pouvez tester les VPN qui offrent des essai gratuits sans carte si vous voulez vous faire une idée sans vous engager.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *